L'équipe

Camille Phelep 

Pianiste

photo(11).JPG

Camille commence le piano à 10 ans. Sa rencontre avec la musique de Bach l’amène avec passion à étudier le piano classique.
Diplômée des conservatoires de Rennes et Boulogne-Billancourt (premiers prix de piano et musique de chambre), ainsi que de la Haute Ecole de Musique de Genève (Master de pédagogie), elle remporte pour son jeu les distinctions suivantes : premier prix au concours de piano d’Ile de France (2004), deuxième prix au concours Chopin (Brest 2009), prix François Dumont (Genève 2010).
Elle se produit en récital et en musique de chambre en France mais aussi à Genève, Londres, Salzburg, Bruxelles, Berlin, Bonn, Hamburg...
Son amour pour le théâtre l’amène à être régulièrement engagée dans des spectacles de théâtre musical en tant que pianiste et comédienne : “Ah c’qu’on s’aime” (Festival d’Avignon, 2012), “Le Renne du soleil” (Cie Traintamarre de 7h10, Paris, 2012), “Italy loves me” (BAT Theater, Berlin, 2014), “Trouble-fête” (Cie Opéra sur le toit, Paris, 2017), "Tom Sawyer Abenteuer"(Philharmonie, Berlin, 2018).
A partir de 2013, Camille s’ouvre également à de nouveaux répertoires musicaux : le swing, le ragtime, et la musique brésilienne.
Actuellement, elle vit à Berlin. Elle se produit régulièrement en concert ainsi qu’en ciné-concert : improvisation au piano sur des films muets, composition, elle est également la pianiste du Métropolis Orchester Berlin.


Elle co-fonde en 2017 avec la comédienne Sophie Lavallée le Living Cartoon Duet, précieux
alliage de musique, cinéma et spectacle.

Comédienne, clown, chanteuse, arrangeuse, chef de choeur... Sophie Lavallée a plusieurs cordes à son arc.
Elle s'installe à Bruxelles en 2013 et entre à l'Ecole Internationale de Théâtre Lassaâd où elle se forme au Théâtre du Mouvement. La Méthode Feldenkreis enseignée dans cette école lui délie les
cordes vocales et libère son oreille musicale. Diplôme en poche, elle en sort donc à la fois
comédienne, chanteuse et chef de choeur.

Elle joue plusieurs créations au Festival Les Arts’Franchis de Monflanquin : “Quatre” (création 2014), “L’Histoire du Soldat” d’Igor Stravinski et Louis-Ferdinand Ramuz (adaptation, 2015) et “Opéra Panique” d’Alejandro Jodorowsky (adaptation, 2016).

Elle co-fonde en 2015 à Bruxelles la Compagnie Vadé et son spectacle-cabaret “Bestiaire Musical” mêlant clown et chant polyphonique, actuellement joué entre la France et la Belgique.

Elle pousse également les portes des studios pour faire du doublage de dessins animés et de la post-synchronisation, notamment sur les films “Django” d’Etienne Comar (2017) et “Adieu l’Allemagne” de Sam Garbarski (2017).
C’est après cette expérience qu’elle co-fonde le Living Cartoon Duet en 2017.


Aujourd’hui, elle est de retour dans sa terre natale lyonnaise, où elle a travaillé notamment avec la Compagnie des Asphodèles en tant qu’arrangeuse et chef de choeur du spectacle “L’Oiseau Vert” de Carlo Gozzi, mis en scène par Luca Franceschi (Festival d’Avignon 2018).
Elle continue de travailler entre la France, l'Allemagne et la Belgique.

Sophie Lavallée
Comédienne

sophie.jpg

Robert Nippoldt
Illustrateur

thumb.jpg

Robert Nippoldt est né en 1977 à Kranenburg dans le Niederrhein. Après l’école, ce fils de juge erre brièvement dans le monde des études de droit avant de s'installer à Münster à l’été 1999 pour y étudier le graphisme et l’illustration à la Fachhochschule.

Son livre de diplômes "Gangster, les patrons de Chicago" a tout de suite trouvé un éditeur et Nippoldt se concentre alors sur le livre d'art. Après deux ans de travail, il publie à l’automne 2007 son deuxième livre "Jazz im New York der wilden Zwanziger" qui est nommé par la fondation Buchkunst au rang du meilleur livre allemand en 2007. La troisième partie de la trilogie,

"Hollywood dans les années 30" a été publiée à l’automne 2010. En 2017, son quatrième livre "Es wird Nacht im Berlin der Wilden Zwanziger "est publié aux éditions Taschen, et récolte de nombreux prix tels que le Best Book Award à Los Angeles, le Berliner Type Award à Berlin, ou encore le ADC Award à New York. Ce livre aboutit aussi à la création d'un spectacle avec musique et dessins en live, "Ein rätselhafter Schimmer", qui se produit en Allemagne.

Robert Nippoldt publie des illustrations dans de nombreux journaux tels que Le monde, The New Yorker, Time Magazin, Die Zeit, etc.

ADC Award, New YADC Award, N

Les œuvres de Nippoldt ont été présentées dans de nombreuses expositions, notamment en Allemagne, en Suisse, en Belgique et en Espagne.

Berta Cusó est illustratrice et dessinatrice de BD basée à Berlin. Pour le spectacle Living Cartoon Duet, elle a mis en animation les illustrations de Robert Nippoldt.

 

Née à Barcelone, elle a étudié l’architecture à l’École polytechnique Université de Catalogne et l’art et d’architecture au CCNY à New York, avec les meilleures qualifications. Plus tard, elle a complété sa formation sur Livres pour enfants Illustration à l’AID de Berlin.

 

Elle a illustré pour la presse, pour des couvertures de livres et des histoires pour enfants. Elle a également rédigé une chronique hebdomadaire pour La Vanguardia, l’un des principaux journaux espagnols. Sa bande dessinée "Paral-lel" a été finaliste au Prix international Ara de la bande dessinée en catalan en 2020. Actuellement, elle est donne des cours à l’Université Ouverte de Catalogne (UOC).

Son travail est coloré, plein de détails et souvent avec un humour implicite, racontant des

histoires au premier coup d’œil sans avoir besoin de dialogue. Elle est une illustratrice

polyvalente avec une variété de thèmes et de styles.

Son travail a été exposé à Barcelone, New York et Berlin.

Berta Cuso
Illustratrice

winterself-1_edited.jpg

Caroline Martin
Oeil extérieur

Caro.jpg

Caroline Martin est comédienne en théâtre physique, chanteuse et musicienne. Elle a rejoint l'équipe du Living Cartoon Duet en tant qu’œil extérieur sur la mise en scène, mais aussi pour faire la création lumière du spectacle.

 

Passionnée par la musique, Caroline est diplômée d'un Cycle 3 en solfège. Elle est engagée au théâtre de Freiburg pendant 3 ans en tant qu’assistante metteur en scène et poursuit son apprentissage à l’école de Théâtre de mouvement LASSAAD où elle rencontre Eva Schumacher. Elle rejoint en octobre 2017 l’école de Théâtre Physique de Strasbourg.

 

Elle joue dans "Das Himberreich" mis en scène par Jark Pataki (Freiburg Theater) et dans "NonStop"de Sebastian Nübling (München Kammerspiel, Zurich TheaterHaus, Theater Freiburg), ainsi que "Woyzeck" mis en scène par la compagnie Hippana (C.R.E.A et BAMP à Bruxelles). Elle rejoint la compagnie du TSQP en 2017, et s'investit dans la création de workshops en direction des publics en marges (porteurs de handicap, migrants, réfugiés). Elle co-crée les spectacles : "Je t’appellerais Eve," "Je trouve pas mes mots à dire" et "Le Rêveur" en tant qu'actrice, compositrice et chorégraphe. Elle participe également aux ateliers de la compagnie Ultima Vez à Bruxelles sous la direction de Rob Hayden ainsi qu’aux ateliers de mime corporel de la compagnie Hippocampe avec Luis Torreao et Thomas Leabhart. En 2020 elle rejoint la compagnie Suisse LACSAP et joue dans le spectacle Le NEZ, adaptation de la nouvelle de Gogol, mêlant jeu masqué, chant et acrobaties.